AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
parviendras-tu à remplir ta to-do list ? viens essayer !
intrigue : concours de tee-shirt mouillé au festival palazza

Partagez | 
 

 intrigue de groupe (01.) #festival.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
fondatrice ✏ golden are the bones of woe, their brilliance has no place to go. Some lamb.

RAGOTS : 1029
ARRIVE(E) LE : 24/10/2011
POINTS : 409


Ce dont tu rêves.
CONTACTS:
MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Ven 25 Aoû - 21:42


intrigue : festival palazza.

Cet homme a le visage pâle, le sourire au coin des lèvres, et un je-ne-sais-quoi dans le regard qui te rend songeur. C'est étrange, il te dit vaguement quelque chose, sans que tu ne parviennes vraiment à mettre le doigt sur le tumulte qui tourbillonne dans tes pensées. Alors, tu hausses les épaules, et tu oublies sans problème, tu laisses derrière toi cette vague sensation, tu t'ouvres aux autres sans y penser, aisément, facilement, c'est tout toi, ça, c'est le gamin qui vit en toi. Tu trépignes de faire une nouvelle connaissance. La bière coule dans ta gorge et tu aimes cet instant de plus en plus. La musique tourbillonne toujours dans tes oreilles, s'insinue en tous les pores de ta peau, et tu tuerais pour avoir ta Gibson. Tu te dis que t'aurais pu l'amener, si tu n'y tenais pas comme à la prunelle de tes petits yeux. D'un haussement d'épaule, tu écartes à nouveau cette pensée. Tu trinques avec cet inconnu, sourire gamin fiché sur le visage.  “ Ouais dès que je peux, m'enfin c'est pas à oro valley qu'il va y en avoir tous les deux jours.  “ Tu ris. La musique te manque, la foule te manque, jusqu'aux hurlements des groupies qui te manquent aussi. Qui l'eût cru ?! “ J'aimerais qu'il...  “ T'as pas le temps de finir qu'une femme se rattrape à toi pour ne pas tomber. T'es sa bouée, son seul échappatoire, la béquille qui l'empêche de se ramasser dans la gadoue, tête la première. T'es un peu comme son sauveur : cette situation t'enchante. Sa douce voix résonne pour s'excuser, tu lui adresses ton plus joli sourire. Elle a les traits fins et de jolis cheveux. En une fraction de seconde, tu sais que c'est une fille bien. “ Plus qu'un avec le sol, oui, avant de te faire écraser par cette foule de mammouths en furie.  “ Tu souris de plus belle, ravi d'être entouré, heureux d'être en vie.

@livia weiss + @rafe burrows

_________________



l'agneau
✏️ I sit waiting for one of the two kinds of miracle: the thing as it is, or the thing transformed – which Tyger?– There are no lambs here, my juicy head –Time hath made off with the last lamb left – That’s dead –
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roadtothemoon.forumgratuit.org
avatar
membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.

RAGOTS : 103
ARRIVE(E) LE : 26/08/2017
POINTS : 176

MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Lun 28 Aoû - 12:25

Elijah avait envie de s'amuser un peu et il se disait que ce petit festival lui ferait grand bien et qu'en plus... Peut être qu'il pourrait, squatter le lit d'un mystérieux inconnu ? En tout cas, ça ne pouvait pas lui faire de mal. Il décida de s'y rendre mais non pas sans une ligne de sa poudre blanche. Il s'était donner du courage, en même temps il ne pouvait plus du tout s'en passer à ce stade. Il y arriva donc et essaya de se frayer un passage dans la foule. Il était grand, ça l'aidait. Il put assister au premier concert tranquillement, il se rendit compte qu'il gênait aussi, et décida d'aider la petite fille qui était avec sa mère et qui ne voyait rien. Il décida de la prendre sur ses épaules pour qu'elle puisse voir la scène. Il avait fait une part de sa B.A de la journée. Il n'essaya même pas de draguer, il n'en avait juste pas du tout envie surtout une mère.
Il posa ensuite la petite pour se rendre au bar pour prendre de quoi boire, il avait réellement soif et peut être un peu faim. Il fallait nourrir cette grande carcasse, il s'approcha donc. Le brun regarda un peu autour de lui et vit une maladroite renverser son verre sur une autre.
Il avait décider de ne pas prendre d'alcool, il était déjà défoncer, il ne voulait pas ajouter autre chose. Il y avait pas mal de monde, il leur fit un petit sourire, il se sentait assez timide pour le coup et essaya de pas trop bousculer les personnes autour de lui.

- Euh excusez moi.. Pardon...


Elijah était assez imposant, généralement les gens se poussaient. Il accéda enfin au bar, il espérait que son frère le rejoindrait généralement, quand il y avait un Samora, l'autre suivait.


- Un coca.. S'il vous plait...


Il offrit un grand sourire au barman et regardait tout de même autour de lui, il ne se sentait pas vraiment timide, mais il ne connaissait personne.

_________________
I need you... You are my family by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ ✄ the speed of the boss is the speed of the team.

RAGOTS : 69
ARRIVE(E) LE : 04/11/2011
POINTS : 1000037

MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Mer 6 Sep - 22:25


intrigue : concours de tee-shirt mouillé.

La foule hurle, la foule danse, tu te laisses emporter par ces mouvement de joie intense. Cette unité entre ces humains différents t’hypnotise. Tu en veux encore de ces sons et ces guitares folles. Tu te sens vivant, c’est une overdose de plaisir d’être avec ces gens que tu ne connais pas mais avec qui tu partages cette euphorie. Le concert touche à sa fin en même temps que le soleil se décline à l’horizon. L’ambiance est chaude, tout le monde en veut encore. Tu vois l’organisateur du festival monter sur scène. La foule l’acclame et le remercie pour ces concerts cette festivité unique. Tu joints ta voix à la foule alors que d’autres semblent satisfaits de ne plus entendre la musique. Tu attends impatiemment la suite, tu es une boule d’énergie, tu veux t’amuser comme un gamin. Il nous remercie à son tour, pour notre présence et notre énergie contagieuse. La foule saute comme si elle n’était qu’une seule et unique personne lorsqu’il annonce que le concours du festival va commencer : le concours de T-shirt mouillé ! Dans un timing parfait, des canons géants envoient de la mousse sur la foule qui danse au son d’un DJ local. Tu te jettes dans la mousse, tes vêtements collent et montrent tes atouts. Certaines personnes arrivent pour mouiller la foule avec des pistolets à eau, des bâches se sont étalées et les festivaliers glissent dessus cherchant à être le plus mouillé possible. Tu regardes ce spectacle qui transpire la joie et l’insouciance. Décidément, ce festival est d’une réussite incontestable. Tu te joints aux surfeurs et tu t’élances sur la bâche prêt à tout pour remporter les 2500 dollars que recevront les deux gagnants.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Ven 8 Sep - 12:52

Dans le temps t'étais timide, mais ça c'était avant toute cette mascarade. Maintenant t'as décidé de t'en foutre royalement ! Alors ouais t'es venue à ce festival pour t'éclater, te droguer, danser et participer à ce stupide concours parce qu'un jour t'auras plus de tunes et si tu peux en gagner facilement tu prends. Et puis t'aimes la compétition, t'aimes gagner. T'as envie aussi et surtout de montrer tes atouts alors t'as un t-shirt blanc déjà quasi transparent et quasiment rien en dessous. Avoue-le, rien en dessous du tout. Jusque maintenant t'as pas vraiment vu de tête connue, tu t'es juste saoulé la gueule pour pouvoir participer (sinon ton courage se serait évanoui). Bref la musique s'arrête, des canons projettent de la mousse et ça t'amuses, tu ris au éclats comme un gosse. T'es trempée mais tu t'en fous, après tout c'est le but. Ton t-shirt aussi laissant apparaître... tout ? Tu préfères pas regarder mais tu sens par contre les regards se tourner vers toi et à vrai dire ça te plait. Une idée te passe par la tête. Alors t'attrapes un inconnu,
tu l'embrasses et tu l'entraînes dans ton surf fou sur ces énormes bâches.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.

RAGOTS : 77
ARRIVE(E) LE : 06/09/2017
POINTS : 66

MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Ven 8 Sep - 22:53

Cliquetis. Sortie du trente troisième cliché. La fumée qui monte, les bras qui se lèvent face à une fille se jetant vers cette marée. Et la salve d'eau qui aurait dû atteindre sur son haut. Blanc. Trop de blanc partout. Du pur de façade dont l'innocence gicle devient gris maussade, rose bonbon chimique ou bleu céruléen. J'en cligne des yeux tellement ce spectacle de sous vêtements découverts devient aussi aveuglant qu'un de ces spots. Je pose mon EOS 5D MarkIV dans son réceptacle imperméable tout en faisant attention à ne pas être poussé. Même si je me trouve accoudé à ce comptoir éphémère, près de ce toboggan improvisé où des gens se tassent en masse pour mater les nanas en train de s'écraser le poitrail contre l'eau et la mousse. Mon instrument risque de s'en prendre un coup, vu l'agitation qu'il y a dans ce festival. Alors je le protège. Un maximum. D'ailleurs. Ce festival qui est censé être un endroit où se joue de la musique ... il ressemble plus à un remake de Spring Break. Sans actrices qui se disent prudes. En même temps, quelle abrutie de seize ans qui se dit mature peut accepter de porter un string fait avec des lacets d'Adidas. Mes sourcils se haussent, autant que s'étirent mes lèvres pour que mon sarcasme bave abondamment.
Déprimant.
Je commande une nouvelle Flying Dog. Noire.
Comme je les aime.

"Tu sais que pour ne pas être malade, il vaut mieux boire un whisky coca ... sans coca ?"
J'allume ma cigarette. Je jette un oeil au brun, coup d'oeil sur ma droite pendant que le feu prend enfin sa place et crame sans vergogne le papier à cancer. J'attends un moment pour voir sa réaction, qu'il comprenne que je l'ai repéré, lui et son coca. Puis, je opine du chef.
"Offres lui un rhum orange. Ça me fait de la peine de savoir qu'il n'a pas l'occasion de se sentir mieux qu'au réveil."
Le brun me regarde. Je hausse les épaules avant de finalement passer mes doigts sous ma mâchoire, amusé de la situation. C'est vrai que c'est rare qu'un individu mâle inconnu offre à boire à un autre individu mâle dans ce genre d'événements, comme ça. C'est vraiment débile. Et du coup c'en est amusant. Aussi amusant que cette fille qui soudainement me prend au col de mon blouson, m'embrasse (autant ça, je ne dis pas non), me tirer et me balancer sans crier gare sur les bâches mouillées (ça par contre, si j'avais pu étudier la question ...). Je redresse mon torse, appuyé de mes deux mains sur le plastique. Mouillé. En reprenant mon souffle bruyamment à la limite de la suffocation. Complètement déboussolé. Puis, je remarque qu'inconsciemment j'ai touché ma sacoche imperméable, qui s'est accrochée au short de celle qui m'a embrassée. Bien évidemment, je tente de le retirer. Mais la sacoche reste accrochée. Super.
"C'est la nouvelle façon de dire bonsoir ?"
Je lui dis cela sans grande conviction alors que ça tonne et se met déjà en place pour glisser. Bon. Ok. Là, je suis vraiment dans la merde.
@Elijah Samora @Hope Dawn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.

RAGOTS : 47
ARRIVE(E) LE : 27/08/2017
POINTS : 117
Localisation : The Austins - Oro Valley

MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Sam 9 Sep - 17:22


Intrigue #Festival
Feat le Crew

Le téléphone qui vibre. Bzzz. Leevi qui s’affiche à l’écran. Texto. Tu viens au festival ? Quelle question, bien sûr qu’elle vient. Pas les moyens d’aller à Coachella ou à Burning Man, du coup, elle se fait plaisir avec ce qui est à portée de main : Le Palazza. Trois jours, trois nuits de déchéance, d’alcools qui coulent à flot, se mêlant à la sueur des festivaliers déchaînés qui dansent dans des nuages de poussières et de fumée de cigarettes. Alors, Niamh, elle saute dans un short en jean, celui qui est assez court et déchiré, dont les fils pendouillent sur ses cuisses, mais qu’elle continuera de porter jusqu’à ce qu’il la lâche complètement. Elle referme le bouton et reste hésitante devant son placard. La brassière blanche ou celle couleur perle ? Elle opte pour la dernière, parce qu’elle a des entrelacs entre les bretelles et que la dernière fois qu’elle l’a mise, elle avait bronzé pile dans les trous et ça lui avait fait de jolis motifs sur la peau. Un t-shirt blanc trop grand, trop large, trop ample, qui glisse souvent plus sur une épaule que sur l’autre ( la droite, visiblement, elle est plus courte que l’autre… ). Des bracelets tressés auxquels sont accrochés quelques grelots glissent à ses poignets. Autour de son cou, c’est un collier tout simple, une pierre percée dans laquelle passe un cordon de cuir. Ses cheveux, elle les laisse sauvage et pas coiffés. Dorés sur sa tête. Puis, ses santiags rouges qu’elle a chopées dans une friperie. Confortables car usées, parfaites pour trois jours de folie.
Et puis, elle s’envole, la lanière d’un petit sac pochette juste assez grand pour mettre un téléphone, ses sous et ses papiers dedans à son épaule. Elle dévale les escaliers, de l’immeuble et pénètre dans la ville qu’elle parcourt pour aller s’enfoncer dans la masse grouillante d’êtres humains déjà prêts à se retourner la tête et les tripes, sur le site du festival. Elle slalome entre les silhouettes peu vêtues, aux nez surmontés de lunettes de soleil tantôt classiques, tantôt complètement originales, décalées. Silhouettes qui se trémoussent sur la musique qui bat son plein. L’électro de ce côté-ci. Elle a tardé un peu, Niamh. La musique s’est tue et y a un type qui est monté sur scène, l’orga, il parait. Elle ne prête pas attention à ce qu’il dit, profitant de l’accalmie pour se glisser en bordure de la foule et se diriger vers là où Leevi lui a dit qu’il se trouvait : le bar. Quel merveilleux endroit et quelle merveilleuse idée pour commencer la soirée. Et alors qu’elle presse le pas, un type se retrouve face à elle, énorme pistolet à eau dans les mains. Un grand sourire sur les lèvres, il lève l’arme vers elle et au TOP, les canons un peu partout se mettent à cracher de l’eau dans tous les sens. Avant même d’avoir repéré l’abri où se trouvait le comptoir et Leevi, elle était déjà trempée de la tête aux pieds. Oh la bonne idée de n’avoir enfilé que des vêtements de couleur claire. Mais ça ne la dérangeait pas plus que ça, elle, le total contraire de la pudeur. Elle secoue son t-shirt qui, pour une fois, colle à sa peau et elle repart, évitant les mouvements de foule et glissant entre les gens qui se bousculaient pour se mouiller et se jeter sur les bâches installées au sol. Deux secondes ! Laissez-lui le temps d’arriver, ensuite elle se brancherait sur vos ondes, elle aussi.

Elle arrive enfin à la hauteur de Leevi, ou plus précisément dans son dos. Mais vu la taille du bonhomme et son éternelle carrure, il n’y a pas de doute possible. C’est lui. Alors, elle profite d’être complètement trempée pour venir glisser ses bras autour de sa taille et se serrer à lui dans un gros câlin. Elle glisse sa tête sous son bras et lui lance dans un éclat de rire :

« - Salut ! ♥ »

Elle regarde autour de lui et voit qu’il est accompagné, dans un nouveau rire, elle le lâche et s’excuse auprès des interlocuteurs de son ami : « Oups, je n’avais pas vu que Monsieur était accompagné, haha !  Pardon ! »

Little did she knows, à quelques pas de là, Elias venait de se faire embarquer par une inconnue tout aussi trempée que Niamh, non sans lui avoir volé un baiser au passage. Haha. Oui, non. Heureusement qu’elle ne l’a pas vu. Et qu’il a déjà disparu de son potentiel champ de vision. Elle voulait s’amuser ce soir, pas risquer d’avoir les yeux noyés dans ses propres larmes.
© FRIMELDA


_________________
Un serment à l'eau,
deux paroles en l'air.
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.

RAGOTS : 322
ARRIVE(E) LE : 15/08/2017
POINTS : 320


Ce dont tu rêves.
CONTACTS:
MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Lun 11 Sep - 16:36

   Enfin la musique se calme, les bras arrêtent de se balancer mais une impatience palpable règne. Beaucoup s'interrogent : que se passe-t-il  ? Et puis la foule hurle encore, elle acclame se fou qui se vante d'avoir créé ce festival. Et je tombe des nues lorsque je comprends qu'il ne rit pas avec son concours. Je manque de défaillir.  Comment est-ce qu'Oro Valley peut avoir si peu de valeurs ? Je suis estomaquée de voir ces filles qui s'élance dans la mousse et ses mecs qui arrachent leur t-shirts. Tous les vices sont permis. Il faut que je quitte cet endroit de débauche. Je m'apprête à tourner les talons, à fuir cet endroit rempli de satanistes mais on me pousse, la foule me happe et je glisse  et tombe sur une bâche qui m'empêche de me relever. Ma robe s'humidifie, mes cheveux son trempés.  Je suis couchée alors que des corps presque nus se trémoussent autour de moi. Je tente de ne pas me laisser dériver par la panique. Il faut que je sorte de là. Alors que je parviens à trouver l'équilibre pour me relever, quelqu'un marche sur le pan de ma robe qui se déchire de tout son long. Les gens autour de moi m'acclament alors que je suis en sous vêtements malgré moi. Je me sens humiliée. je ramasse ma loque de robe qui est à mes pied et tente de me couvrir comme je peux.  Je leur hurle de me laisser passer, je veux quitter cet endroit maudit alors que certains regards me reluquent comme si j'étais une bête sauvage.  

_________________


DREAMS COME TRUE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.

RAGOTS : 97
ARRIVE(E) LE : 05/09/2017
POINTS : 40

MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Ven 15 Sep - 3:43

 Otis, Il est bien. Otis, Il est comme un gamin dans un parc d'attraction où il y a ses jeux préférés. Le Vieux Il balance les bras haut dans le ciel et s'éclate avec cette foule en délire. Il est surexcité, une ligne de coke quelques instant plus tôt l'a aidé à se mettre dans le move. C'est un éternel adolescent qui se déchaîne aux rythme des basses et des batteries. Il fait pas la quarantaine, l'ivresse de la jeunesse coule dans ses veines. Il se déhanche, saute avec son verre de bière à la main. Il a forcé sur la bouteille, Il est soûl mais pas chiant. Il s'éclate avec ses potes du jour qui n'hésitent pas à se jeter corps et âmes dans la mousse qui sort des canons. Évidemment Otis, Il fonce, surtout que l'enjeu c'est important ! Il a le moyen de se faire 2000 dollars en montrant son buste musclé. Il enlève son t-shirt Et le fait tournoyer autour de Sa tête avant de le lancer quelque part dans la foule. Il voit ses soutient gorges valdinguer devant ses yeux avides de chair fraîches. Alors il se dit en voyant ce ballet de seins nus que Dieu doit sûrement exister quelque part. Ses tatouages à découvert suscitent l'admiration de quelques demoiselles, Il se sent jeune et toujours d'attaque le Vieux ! Alors Il en embrasse une, puis une deuxième sans se soucier de leur majorité ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   

Revenir en haut Aller en bas
 

intrigue de groupe (01.) #festival.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Quatrième groupe - Intrigue #1 Deadeye's Revelry
» Festival Jeux à Court-Saint-Etienne 2010 (Belgique)
» [Multimédia] Nouvelle musique du groupe Cryoshell
» Festival des jeux à Cannes
» [Festival du jeu Toulouse 2010] 23-24-25 avril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 05. world spins madly on. :: Festival Palazza-