AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
parviendras-tu à remplir ta to-do list ? viens essayer !
intrigue : concours de tee-shirt mouillé au festival palazza

Partagez | 
 

 intrigue de groupe (01.) #festival.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
PNJ ✄ the speed of the boss is the speed of the team.

RAGOTS : 69
ARRIVE(E) LE : 04/11/2011
POINTS : 1000037

MessageSujet: intrigue de groupe (01.) #festival.   Dim 13 Aoû - 19:09

Festival Palazza.
“If music be the food of love, play on, Give me excess of it; that surfeiting, The appetite may sicken, and so die.”  - Twelfth Night.
La foule t'envahit. Elle est partout, comme un monstre à une tête, elle crie, hurle, lève les bras haut dans le ciel comme pour s'emparer du soleil. La musique fait vibrer la terre qui s'étend à tes pieds, elle remonte le long de ton corps, palpite au fin fond de ton ventre, s'empare de ton esprit, de ton âme, de toutes les fibres de ton être. Tu te joins à la foule, tu deviens monstrueux. Le rock n' roll ne t'a jamais paru si vivant, même au siècle de son avènement. Là-bas, non loin, s'étend le territoire électro dont les basses résonnent jusqu'à toi. Quelques musiciens de comptoirs, des stars nationales et deux ou trois véritables têtes d'affiches se succèdent pour votre plus grand plaisir. Trois jours et trois nuits. Trois jours et trois nuits d'oublis, d'euphorie. La scène illumine de mille feux la nuit qui gagne déjà du terrain sur le jour. La lune devient votre alliée, dans cette folle unité. Elle se fait le témoin de votre abandon extatique. Le guitariste se penche sur sa gibson, le chanteur dissémine dans la foule une multitude d'éclats de voix, le bassiste s'abandonne dans un solo qui résonne. Tout autour de toi n'est que musique et folie. Tu brilles dans cette arène à mesure que tu t'enfouis dans la communauté. Tu disparais dans les gestes d'autrui. Et pourtant, pour ce qui te semble être la première fois, tu n'es plus seul.

(Vous pouvez répondre à ce sujet d'intrigue à volonté, et en plus, vous gagnez des points.    En revanche, merci de ne pas écrire de trop longs pavés, pour ne pas ralentir la dynamique de groupe. Amusez-vous bieeen :coeur:)

© leevi wolf, savage.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Mer 16 Aoû - 14:31

festival palazza.
amaya ne veut pas avoir de quotidien, elle veut pas avoir de petite routine ennuyante, une vie monotone, où chaque jour ressemble aux précédents. elle explore un quartier d'oro valley qu'elle ne connaît pas encore, quand elle remarque des affiches promouvant le festival palazza, véritable lieu d'euphorie et de fun, pour trois jours et trois nuits. la brunette y réfléchit quelques instants, essaie d'imaginer l'effervescence d'un tel événement. et décide qu'elle veut y participer. elle veut s'amuser, arrêter de penser, enfin vivre. en plus c'est pas loin, elle peut se débrouiller pour y aller à pieds, et ne pas embêter ses parents à l'y emmener. alors quelques jours plus tard, la voilà à ce fameux festival. il fait beau, il fait chaud, le lieu est bondé, et la musique remplit la moindre parcelle son corps. heureusement elle est pas bête amaya, elle a pensé à s'habiller léger pour pas mourir de chaud, même si elle n'a jamais été dans ce genre d'endroits et qu'elle ne sait pas du tout comment ça se passe. un mini short, un débardeur, et le tour est joué. sauf qu'amaya elle connaît personne, alors elle est un peu perdue en voyant tout ce monde. elle a appelé @laïa bayers pour la prévenir qu'elle allait au festival, pour que son amie la rejoigne si elle en a envie, mais pour l'instant, qu'elle vienne ou ne vienne pas, amaya est toute seule. que faire ? rester dans son coin, émerveillée par ce spectacle qu'elle n'a jamais vu, ou se mêler à la foule et cesser de réfléchir ? elle hésite, elle est une inconnue à ce monde, mais elle plonge, amaya, elle saute au milieu de la vague de corps mouvant. elle essaie de se rapprocher de la scène pour mieux voir ce qu'il se passe, elle est en contact avec plus de corps qu'elle n'en a jamais connu. alors elle abandonne, elle se laisse porter par les émotions et les mouvements de la vague, elle rejoint la vague, ne fait plus qu'un avec cet océan, et elle est heureuse.


Dernière édition par Amaya F. Malone le Mer 16 Aoû - 15:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
fondatrice ✏ golden are the bones of woe, their brilliance has no place to go. Some lamb.

RAGOTS : 1029
ARRIVE(E) LE : 24/10/2011
POINTS : 409


Ce dont tu rêves.
CONTACTS:
MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Mer 16 Aoû - 15:32

intrigue : festival palazza.

Tu fermes les yeux. La musique bat son plein, et tu ressens les vibrations intensément. Elles s'immiscent en toi, s'infiltrent dans tous les pores de ta peau, te font leurs. Elles t'envahissent. Les yeux clos, tu bouge lentement au rythme des basses qui s'entendent jusqu'à la contrée voisine. Tu frissonnes de plaisir. Cela te ramène des années auparavant, dans le flot de tes souvenirs miroitants. Quand c'était toi, sur cette superbe scène illuminée, quand tu brillais de ton charisme passionné. Quand c'était ton nom qu'on scandait dans la foule, quand tu admirais d'un œil pétillant ce monstre à une tête levant les bras au rythme de votre musique. Maintenant, ce n'est plus la tienne. Plus rien ici ne t'appartient. Spectateur de tes espoirs les plus fous, tu frissonnes de dégoût. La bête dans ton ventre gronde de cette place qui n'est pas la tienne, elle hurle de n'être qu'un pauvre visiteur. Sur le devant de la scène, tu transmettais cette passion pérenne aux jeunes générations. Maintenant, c'est eux que tu lances dans la lumière, quand tu t'accoutumes à l'obscurité. Accoutumance au goût amer. Tes doigts pianotent dans le vide : tu connais cette mélodie. Elle t'enchante, t'épouvante. Reprise d'un single des who sauce pop-rock. Du gâchis entraînant. Tu ouvres les yeux. La jolie brune à tes côtés se déchaîne, abandonnée, jetée comme une victime dans les limbes de la foule. Tu souris de sa jeunesse, tu t'émerveilles de sa folie. Dans ce monstre magistral qui fait disparaître les âmes, tu vois la vie et tu la saisis.

_________________



l'agneau
✏️ I sit waiting for one of the two kinds of miracle: the thing as it is, or the thing transformed – which Tyger?– There are no lambs here, my juicy head –Time hath made off with the last lamb left – That’s dead –
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roadtothemoon.forumgratuit.org
Invité
Invité


MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Mer 16 Aoû - 15:56


“festival palazza” ♡
laïa reçut un appel de son amie, amaya. elle lui dit qu'elle allait au festival palazza, et qu'elle aimerait bien que sa camarade l'accompagne. la brune avait réfléchit pendant quelques instants, hésitante. elle n'avait jamais fait de bain de foule, et elle n'était jamais allée à un festival ou à concert. mais elle était enfin sortie de l'hôpital, elle allait donc pouvoir profiter pleinement de la vie. laïa envoya un sms à amaya, lui déclarant qu'elle était en chemin. elle avait réfléchit longuement à comment est-ce qu'elle pourrait bien s'habiller pour une telle occasion. laïa opta pour une brassière de sport noire, une veste en jean courte, et un mini-short, une tenue parfaite pour l'été. en arrivant sur les lieux du festival, elle croisa de nombreuses personnes qui la connaissaient, sûrement qu'ils la suivaient sur instagram. elle fut choquée de découvrir la masse humaine. elle ne s'attendait pas à ce qu'il y ai autant de monde, surtout à oro valley. elle prit une profonde inspiration, et se fraya un passage entre les différents corps. elle tentait de se rapprocher au maximum du devant de la scène. de petite taille, elle arriva facilement à se faufiler jusqu'au premier rang. laïa se hissa sur la barrière, et vit non loin d'elle amaya. “ eh, amaya ! ” s'exclama-t-elle en secouant frénétiquement sa main affin d'attirer l'attention de sa camarade. elle retourna dans la foule, et rejoignit son amie. elle la prit dans ses bras, heureuse de la retrouver. “ j'ai cru qu'on n'arriverait pas à se retrouver là-dedans, ” pouffa laïa, se rendant compte que les bains de foule, ce n'était pas son truc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Mer 16 Aoû - 15:58

Festival Palazza.

T’es là, tu comprends même pas comment. T’as rien à faire ici. C’est pas ton monde, pas ta vie. T’es perdue dans cet univers depuis un an. Un an que tu erres comme une âme en peine, que tu les entends tous te dire qu’il faut que tu fasses des efforts. Tu dois te faire à l’idée Plùm, t’y retourneras pas. Pas maintenant. Peut-être même jamais. T’as l’impression qu’on te tue comme on l’a tué lui, il y a six ans. Ton double. C’était qu’un animal qu’ils disent, un animal que t’as même jamais approché. Pourtant, tu l’aimais. Tu l’aimais plus que tout. Il était un repère, un rocher sur lequel tu t’appuyais. Il était toujours là. Tu l’observais, t’observais sa vie. Tu le dessinais. Tu voyais la vieillesse le gagner. Mais ce n’est pas la vieillesse qui l’a eu. Non, c’est les hommes qui l’ont tué. Ces hommes que tu méprises. Ces humains à qui tu ne veux pas parler. Pourtant t’es là. T’es au milieu de toute cette foule. T’es allée à ce festival dont Bel t’a parlé. T’as aussi vu les affiches en ville Joan. T’es pas encore aveugle donc tu vois ce qui se passe autour de toi. Pourtant, tu feins l’indifférence en permanence. T’es celle qui ne s’intéresse à rien. T’es celle qui pourtant observe tout dans les moindres petits détails. T’es celle qui s’inspire de tout ça pour dessiner. T’es ici peut être pour pouvoir dessiner tout ça plus tard. Dessiner ça alors que t’auras encore quitté la maison familiale pour passer la nuit à la belle étoile. Pourtant, tu sais bien que c’est pas ça en réalité. T’es là parce qu’il faut que tu changes. Tu le sais, tu essayes. Mais tu te heurtes à  ce mur en verre, tu n’y arrives pas. Ta volonté n’est pas assez grande pour ça. Alors tu te mets à l’écart de ces gens. T’espères trouver le silence que tu chéris tant. Impossible dans cet endroit. Non, ici on sent la vie. On sent la joie. Toutes ces choses que tu ne sembles pas connaitre. Tu regardes de loin ces gens qui s’amusent. Y a cette fille de ton âge qui semble s’amuser pour la première fois. Puis, il y a lui cette tête connue que tu n’iras pas voir. Tu préfères ta solitude. Pourtant, c’est pas le bon endroit pour l’être. Alors t’espères qu’une seule chose, voir ta sœur arriver. Parce qu’y a qu’elle que t’as envie de voir. Qu’elle avec qui tu sais être normale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Mer 16 Aoû - 23:29

A vrai dire, je ne sais pas ce que je fais la! En temps normal, je reste cloîtrer dans ma petite maison le week-end mais la quelque chose me pousse à sortir et me rendre à ce festival dont tout le monde parle. Je ne m'apprête pas spécialement, j'enfile une robe ni trop courte, ni trop courte, juste ce qu'il faut pour que je me sente à l'aise.
A mon arrivée, j'observe la foule danser dans tout les sens et je souris. Je n'avais plus vu une telle effluve de bonheur depuis si longtemps. Et même si je n'ai pas le coeur à la fête, je me force un peu. Je ferme les yeux et laisse mon corps se faire guider par la musique. C'est agréable et une certaine chaleur m'envahit. Je connais ce sentiment mais il me faut quelques longues minutes pour mettre un mot dessus, serait-ce de la joie ?! Oui je pense bien que c'est ça. Il y a si longtemps que je n'en ai pas ressenti que j'en veux encore et encore. Je m'approche encore un peu et me faufile dans la foule sans pour autant m'éloigner de trop de la sortie n'aimant pas me sentir étouffée. Mes yeux sont alors grands ouverts et un sourire se dessine sur mon visage. Mon corps bouge sur le rythme de la musique qui passe. Je me laisse emporter dans ce monde pendant quelques instants sans même faire attention aux personnes autour que je pourrais connaître. C'est juste magique et je veux en profiter tant que je le peux, tant que la réalité ne me rattrape pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Jeu 17 Aoû - 1:42

C'est en arrivant au maximum du volume de la radio qu'il comprend que le ridicule son de conserve du garage ne pourra pas vaincre celui qui inonde la ville. Même le rugissement du plus puissant des moteurs deviendrait miaulement de chaton à côté de l'océan qui se débat à l'extérieur.
Il y a des jours comme ça, où on n'a pas ce qu'on veut.

La tête au dehors ; le peuple s'amoncèle, s'intègre dans une foule qui a l'air en lutte mais tous vont dans le même sens. Des pièces de puzzle qui s'accrochent par mille, dansent à l'unisson, voix portées vers l'horizon. Bruit du vent, bruit des gens, poussent les mécanos à sortir leur tête des capots.
Ils ont l'air heureux, tous, baignés dans un paradis sonore.
(Est-ce qu'il est le seul que ça emmerde ?)
Les collègues, ils se plaignent, oui. Le dos de la main qui effleure les gouttes de l'effort sur le front ; Arto lui, plonge son torchon de cambouis dans sa poche arrière de combine. Il est là, planté à l'orée de sa tanière de béton, antre de ferraille et cimetière des machines, bras qui se croisent contre le torse, protègent peut-être l'amoureux du silence du flot de vibrations qui traverse devant lui comme un troupeau de moutons.

Mais c'est pas grave, il se dit.
Le son, ça finit toujours par mourir dans l'atmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
fondatrice ☇ white lips, pale face, breathing in snowflakes.

RAGOTS : 155
ARRIVE(E) LE : 12/08/2017
POINTS : 151


Ce dont tu rêves.
CONTACTS:
MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Jeu 17 Aoû - 18:40

intrigue : festival palazza.
Elle meurt d'être là. Un regard à droite, un autre à gauche, c'est là la personnification de ses plus grands cauchemars. Une foule d'êtres humains pourrissant dans leur médiocrité, hurlant leur infériorité, suant dans leur pathétique phobie de la solitude. Elle, la solitude, elle la faite sienne, elle est devenue sa plus cruelle amie. Pandore abhorre ce journal d'oro valley qui l'a traîné là pour couvrir l'événement : elle meurt de tous ses êtres puants, quand elle veut jouer son rôle de reporter dans de bien plus étranges contrées. Là voilà consignée à la maison, son cameraman derrière elle, et elle transpire l'amertume. Elle le traîne du bout du doigt pour s'extirper de cette foule de laquelle ils ont bien assez d'images : quel intérêt peut-elle bien avoir pour les papies et mamies qui achètent encore ce journal minable ? Si elle a proposé à @celian bayers de la rejoindre, histoire d'occuper un peu mieux ce temps gâché, elle attend toujours une réponse qui tarde à venir. Alors, elle attend. Encore. Elle attend que le temps file, elle attend que la foule se disperse, elle attend une météorite venue du ciel chevauchant ses gens pour les entraîner jusqu'aux portes d'hadès. Son regard tombe sur le garage qui jouxte de très près le lieu du festival, barricadé pour l'occasion. Les malheureux. Habituellement champs paisible où courent les lièvres et dansent les souris, il en est méconnaissable et certes moins bien habité. Un homme. Bras croisé, air profondément dur, il respire l'amertume. Elle voit en lui un semblable. Un geste de la main pour indiquer à son cameraman de ne pas la suivre, elle fonce droit vers cette ombre jusqu'alors inconnue. @arto virtanen

_________________

“She found herself even without the solace
of being able to blame her own unhappiness
on others, a solace which is the last
deceiving philter of the desperate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Jeu 17 Aoû - 23:16


festival palazza

Au derniers moment, tu te décides à te rendre à ce festival. Tu marches comme ça toi, les choses tu ne les prévois jamais à l'avance, on ne s'est pas de quoi la vie est faites après tout. Tu t'habilles simplement un tee-shirt à rayures qui te cache à peine le nombril. Un jeans avec la veste assortie accrochée à la taille et une paire de converses noires usées. Un petite signe à ton père avant de quitter la maison et tu t'y rends à pied à ce festival, à quelques minutes de chez toi. Un petit selfie sur la route que tu envoies à tes potes. La musique résonne alors que tu n'es même encore arrivée. Tu es seule, cela ne te dérange pas. De toute façon, tu n'a pas peur de faire de nouvelles rencontres. A ton arrivée, tu observes la foule en délire, tout le monde danse au rythme de la musique ou pas. Tout le chante. Une bonne ambiance. Un sourire s'affiche sur ton visage, à ce moment-là tu ne regrettes pas d'avoir marché pour venir jusqu'ici. Tu te faufiles au milieu des gens et te laisse emporter au son de la musique. Ton corps balance, les bras au dessus de ta tête. Les yeux rivés sur la scène. Tu apprécies le moment simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Jeu 17 Aoû - 23:25

Mais le silence ne venait pas.

Et au contraire : son rival fait de vibrations s'attardait sur les épaules de ceux cherchant à le fuir, appuyant le désarroi pour les quelques prisonniers dont la mélodie faisait l'effet d'une étreinte terrible. Celle dont on essaye de se défaire.
(Oui mais tu peux pas : t'as du travail, Arto)
Les bras de la citée entière se lèvent à l'unisson, comme pour imiter la vague d'autant de dérive. Un mouvement qui prend, qui obsède et qui ramasse les plus perdus d'entre eux. Peut-être les plus peureux.

Il y avait la joie et la déception. Arto avait le pied sur l'un des deux.
Puis il y eut l'ombre de la lumière. Celle qui s'approche, écarte quelques touristes et impose à la place sa stature de... femme.
Qu'est-ce qu'il y a ? Que veux-tu ? Pourquoi avances-tu vers moi ?
Oui mais il dit pas ça, Arto. Il reste silence, comme s'il était toujours au boulot (il l'est mais le bruit tend à vouloir écraser cette impression). Deux regards adultes se croisent.

"On est victime du son ?"

Ça y est ! Les voilà.
Les premiers mots de l'homme du métal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Ven 18 Aoû - 0:01

festival palazza.
amaya a perdu contact avec le monde. elle danse, saute, peut-être même qu'elle crie, chante, elle ne le sait pas. elle ne pense plus, ne réfléchit plus, elle s'amuse tout simplement, elle lâche prise comme jamais elle ne l'a fait avant. quand tout à coup, elle dérape, sûrement à cause du pied de quelqu'un qu'elle a écrasé, et elle tombe presque, se retenant à son grand voisin. elle met quelques secondes à revenir à la réalité, et lève les yeux. ce n'est que là qu'elle reconnaît @leevi wolf , un homme qu'elle connaît du café où elle travaille, et qu'elle apprécie beaucoup. "heeey, Leevi ! comment tu t'es retrouvé à servir de soutien-maladroite ?" comme droguée par le son et l'effervescence du moment, elle rit à sa propre blague. elle chasse l'air de sa main, comme pour s'excuser, et se remet à sautiller. l'adrénaline coule à flot dans ses veines, elle se sent légère comme un ballon qui glisse et se promène au gré du vent. elle perd tout sens du temps. et puis elle ouvre les yeux, elle voit son amie @laïa bayers qui l'a enfin rejoint, et qui crie son prénom. toute excitée, amaya lui saute dans les bras, et sourit à la remarque de l'autre brunette. "mais comme toujours, on arrive à être ensemble pour s'amuser !" elle prend la main de son amie et la fait tourner sur elle-même avec la musique, en riant comme une enfant. "la musique te plaît ?" elle demande, toujours au top de sa forme, bien décidée à rattraper toutes leurs années d'enfermement.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.

RAGOTS : 322
ARRIVE(E) LE : 15/08/2017
POINTS : 320


Ce dont tu rêves.
CONTACTS:
MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Ven 18 Aoû - 17:29

Les sauvages se multiplient par milliers. La foule s'intensifie à chaque seconde. Ils se déhanchent de façon obscène, leurs corps se dénudent sous leurs sauts. Je vois des ventres nus, des bouts de soutien gorge. Où suis-je ? Je devrais nettoyer mes yeux à l'eau bénite, ils ont souillé ma rétine. Les hommes sont avec des verres de bières, ils arrosent la foule qui ne s'indigne pas. Tout cela leur semble normal. La musique résonne et attaque mes tympans. Des sauvages dansant sur une musique de sauvage où les guitares s'accordent avec la batterie. Je suis face à la foule, mon verre d'eau a la main et je contemple avec stupéfaction ce qu'il se déroule sous mes yeux. La musique. Non. Ce n'est que du bruit.
Le soleil tape. Ma tenue dénote avec les autres. Ma robe fait tâche avec les shorts. Ma robe est bien trop longue même si elle est plus haut que mes genoux. Je ne veux pas exhiber mon cul. Je ne suis pas de celles qui accostent.

Je suis de celles qui souhaitent entendre de la vraie musique. Pas des barbares jouant des fausses notes. Je regrette mon piano et mon violon. Où sont ses charmants instruments ? Nous feront-il l'honneur de venir sur scène ? J'ai un sacré doute là-dessus. Les gens changent, les mentalités changent et la musique suit le mouvement.

Je bois une lampée de mon verre d'eau. Sa fraîcheur est déroutante compte tenu de la température. J'observe toujours la foule. Je cherche des yeux une connaissance quelconque, pour passer le temps. Que des visages inconnus et juvéniles ravagés par ces sons maltraitants.

Alors je reste plantée là, sans savoir quoi faire. J'imagine que quelqu'un va se décider à couper l'électricité. Ça serait une idée parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Sam 19 Aoû - 18:00


Festival Palazza


C'est pas Coachella, et tu t'en réjouis. T'es pas un mannequin Victoria's Secret ou une bloggeuse en vogue. T'es que toi Astrea, et tu trouves ça bien assez difficile comme ça. Dans ta robe blanche vaporeuse, tu danses parmi la foule, portée par la musique, abandonnée. T'aime ces instants de répit que t'arrive encore à t'offrir loin du taudis qui te sert de maison même si ton esprit n'est jamais totalement tranquille. Tu te demande ce que fait Trévor, s'il s'amuse bien avec le gamin chez qui tu l'as déposé pour le week-end. Tu te demande ce que fait Simone, et si elle sera encore en vie quand tu rentreras aux petites heures de la nuit. C'est la vie justement qui vibre autour de toi. Tu t'enivre de la chaleur et de l'odeur de ces corps qui se déhanchent à tes côtés. Tu vis, ta vie à toi pour une fois.

T'ouvre les yeux et la densité de la foule te frappe, tu te sens étourdie. Si t'avais déjà été saoule, tu comparerais probablement les sensations qui t'assaillent à celles qui engourdissent les corps après quelques verres. Ton corps te donne l'impression de vibrer au même rythme que les immenses baffles qui entourent la scène. Ton coeur palpite sur le même rythme que celui qui résonne sous les doigts du bassiste. C'est simple. T'as peur que s'il s'arrête de jouer, ton coeur s'arrête avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.

RAGOTS : 141
ARRIVE(E) LE : 15/08/2017
POINTS : 98


Ce dont tu rêves.
CONTACTS:
MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Dim 20 Aoû - 21:29

En réalité, tu sais même pas pourquoi t'es là. Il y'a encore une semaine, t'étais enfermé entre quatre murs et voila qu'aujourd'hui, t'étais en plein milieu d'un festival. C'était peut-être ça la raison finalement, tes jambes t'avais machinalement amené jusqu'ici certainement parce que t'en avais besoin. T'avais besoin d'air, de respirer, de te remettre les idees en place. Certaines personnes qui ont sûrement vu ton visage dans les journaux te regarde en biais et toi, tu fuis. Tu préfères fuir les regards parce que tu sais que certains te pensent quand même coupable alors même que ton innonce a été prouvée. Mais tu peux pas en vouloir aux gens, c'est humain. Alors tu fuis et tu passes entre les gens qui dansent, qui boivent, qui changent. Toi aussi t'aimerai faire comme eux, te laisser aller et oublier mais tu n'y arrives pas. Ça te hante quotidiennement et ça ne sort jamais de ta tête. Puis, vivre dans l'appartement à ta soeur n'arrange pas forcément les choses, avocate, elle passe ses journées à parler de justice et toi, t'en as marre d'entendre ca. Alors ouais, finalement ton esprit t'avais emmené loin de tout ça ce soir alors fallait que tu en profites. Tu t'étais servi une bière et tu laisser tes oreilles profiter de la musique, ce luxe que tu n'avais plus eu depuis quatre longues années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fondatrice ✏ golden are the bones of woe, their brilliance has no place to go. Some lamb.

RAGOTS : 1029
ARRIVE(E) LE : 24/10/2011
POINTS : 409


Ce dont tu rêves.
CONTACTS:
MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Dim 20 Aoû - 21:57


intrigue : festival palazza.

Une brusque douleur au pied te sort de ta transe. T'ouvres les yeux, c'est fini pour toi, la danse. Tu t'étonnes de reconnaître la voix qui te parle, amicale, cette voix féminine aux accents rieur qui - par ailleurs - ne s'empêche pas de rire à peine sa phrase finie. Tu l'entends, ces mots percent le brouhaha de la scène, et tu ris à ton tour, de ce rire gamin qui te file dix ans de moins. Tu ne l'avais pas reconnu aux premiers abords, la jolie brune du mercury's. “ Quelqu'un m'a demandé si j'étais cap de m'faire broyer le pied.  “ tu dis, une grimace au coin des lèvres, à peine exagérée. Mais t'as pas le temps d'achever qu' @amaya f. malone s'est déjà fait la malle, attirée par le son et les bam bam, puis par la lumière d'une nouvelle lanterne aux cheveux noirs. Tu refermes les yeux, brûles de ce son délicieux, tu t'imagines sur cette scène, guitare à la main, tu fais quelques gestes obscènes aux groupies qui oublieront tout demain. Tu te vois là, sous la lumière, et quand tu rouvres les yeux, tu désespères de ton obscurité. Puis t'es attiré par une dame blanche dans la foule, un ange tombé des cieux, drapée de la couleur de la pureté. Elle brille parmi les autres, elle brille de sa pâleur, elle brille de ses yeux bleus. Tu la reconnais, la poupée. T'iras la voir, plus tard. @astrea o'shea finira cette soirée avec toi : vous parlerez quand l'obscurité poindra son nez. D'abord, tu décides de t'hydrater. Tu rejoins le stand, tu joues des coudes pour quitter l'unicité de cette foule trop serrée. Un homme est là (@rafe burrows), qui attend quelque chose, tu ne sais quoi, alors tu te poses à côté de lui, commande une pinte et tu attends avec lui.  “ pas facile de sortir de cette foule, hein ?  “ tu dis, davantage pour calmer le stress que cet ange t'a déclenché que pour vraiment discuter.

_________________



l'agneau
✏️ I sit waiting for one of the two kinds of miracle: the thing as it is, or the thing transformed – which Tyger?– There are no lambs here, my juicy head –Time hath made off with the last lamb left – That’s dead –
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roadtothemoon.forumgratuit.org
avatar
membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.

RAGOTS : 141
ARRIVE(E) LE : 15/08/2017
POINTS : 98


Ce dont tu rêves.
CONTACTS:
MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Dim 20 Aoû - 22:54

T'avais porté ton gobelet de bière à tes lèvres pour en boire une nouvelle gorgée, tu faisais rien actuellement mais rien que l'idée d'être à un festival te faisait du bien, tu découvrais à nouveau les petits bonheurs de la vie, ceux-la même qui t'ont étés retirés. Tu hausses un sourcil lorsqu'un homme, assez grand et costaud vient se placer à côté de toi, une pinte à la main. pas facile de sortir de cette foule, hein ? qu'il te dit. T'as un léger sourire en coin, alors que tu reposes tes yeux sur la dite foule. C'est vrai qu'il y a énormément de monde mais, tu t'en fichais complètement. nop, pas facile. mais, ça m'dérange pas la foule. tu dis, t'es étonné que l'homme en question t'es pas reconnu. C'est pas comme si ton visage avait été placardé sur tous les journaux de la ville, après tout un pompier pyromane et assassin, ça court pas les rues. Peut-être même qu'il va te prendre pour un fou, dire que tu aimes la foule alors que t'es justement en dehors de cette foule à l'instant-même. Dans le fond tu détestes la foule, c'est clair, qui pourrait aimer être collé à des gens en sueurs et qui se frottent à toi, sérieusement ? Non, t'aimes pas la foule. Mais ce soir, si, parce que ce soir elle te rends vivant, elle te fait te sentir libre, dehors, tu respires, c'est tout ce que tu ressens devant cette foule. Ce sont des gens autour de toi, pas des murs blancs et sales. Peut-être que si il te reconnait pas, c'est pas une mauvaise chose en soit, finalement. Tu lèves ton gobelet de bière vers lui, comme pour lui souhaiter un "santé" puis tu bois une gorgée de ta bière. Tu viens souvent dans les festivals ? tu finis par demander, après tout, tu peux engager la conversation, t'as déjà l'air assez constipé comme ça, faudrait pas en rajouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.

RAGOTS : 256
ARRIVE(E) LE : 19/08/2017
POINTS : 158


Ce dont tu rêves.
CONTACTS:
MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Lun 21 Aoû - 5:14


intrigue : festival palazza.

Liv, elle a pas eu le choix. Trainée de force, elle se retrouve à ce festival. Sans envie, sans sourire. Les bras croisés, elle regarde les gens d'un oeil suspect. Elle les surveille, les observe. Livia, elle joue son rôle de flic sans vraiment y prendre plaisir. Au lieu d'être plongée dans un dossier, elle se retrouve à faire la baby-sitter. Ironie du sort, elle en est enchantée. Alors c'est sans grande surprise qu'elle reste éloignée. Son minois reste de marbre, seuls ses yeux pivotent dans tous les sens. Certaines personnes commencent déjà à l'agâcer. D'autres viennent vers elle pour tenter une conversation. Echec cuisant, retour au point de départ. Liv, elle est pas agréable ce soir. Liv, elle est perdue dans ses pensées. Des pensées lointaines qui lui dévorent le cerveau. Et elle peut pas s'en empêcher. D'être ailleurs. Papillon voyageur qui tente désespérément de revenir à la réalité. Son coéquipier essaie de lui parler mais elle le stoppe directement avec la main. « J'vais me chercher un verre.» qu'elle dit la voix dure, sans une once d'hésitation. Son partenaire rouspecte, une nouvelle fois, mais elle s'en fiche Livia. Toujours. Elle ne voulait pas venir, alors maintenant il assume. Pour son plus grand plaisir. Liv, elle s'approche du stand tout en râlant face à cette foule immense. Une personne en arrive même à la pousser mais elle se rattrape de justesse à un inconnu, sans faire la fière. « La prochaine fois piétinez moi, ce sera plus facile ! » elle toise la personne qui s'éloigne d'elle avant de se tourner vers l'autre. Sa bouée de secours. Celle qui lui a permis de ne pas s'étaler de tout son corps. « Désolée. C'était soit ça soit j'faisais plus qu'un avec le sol..» Liv, elle dessine un sourire en coin plutôt maladroit. Elle perd le contrôle de la situation. Une chose dont elle a horreur. Alors elle se décale pour apercevoir l'un des serveurs. Son deuxième sauveur. « Un whisky sans glace s'il vous plait.» Elle n'attend pas très longtemps avant de l'attraper et de l'apporter à ses lippes. Livia, elle laisse couler le liquide ambrée le long de sa gorge durant quelques secondes. Elle dépose le verre et passe doucement sa langue sur ses lèvres pour récupérer chaque goutte.

_________________
only human after allWhen it's time to live and let die and you can't get another try something inside this heart has died..You're in ruins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Lun 21 Aoû - 20:19


Intrigue : Festival Palazza


Le festival battait son plein, tandis que les corps entremêlés ondulaient au rythme de la musique. Ondoyant, telle une masse un peu floue, la foule se mouvait frénétiquement, comme envoûtée par un quelconque maléfice. L'effet colossal des basses se faisait ressentir jusque au plus profond de nous-même, tandis que les vibrations sonores s'insinuaient inéluctablement dans nos veines. La fraicheur des brises nocturnes apparaissait comme une bénédiction dans cette effervescence entrainante. Prisonnière de ce rassemblement spectaculaire, l'euphorie me gagnait peu à peu, comme électrisée par un élixir aux propriétés désinhibantes. A l'origine présente pour mon frère, ma soirée ne se montrait finalement pas complètement perdue. Loin des réceptions mondaines et des codes de la bienséance, je me sentais en parfaite harmonie avec le tableau qui se profilait devant moi. Réceptive à l'ambiance environnante, je me laissais bercer par le ferveur de ces festivités. Pourtant, un détail familier attira mon attention. Cette chevelure cramoisie, presque semblable à la mienne, flamboyait sous la lumière artificielle des projecteurs. Quelque peu isolée, elle se trouvait à quelques mètres de moi. Tentant de me faufiler tant bien que mal à travers cette cohue presque sauvage, je décidai de l'appeler. « Lara ! » Ma voix se confondant avec le vacarme artistique ambiant, je m'évertuais à faires des gestes amples afin qu'elle me remarque. Seulement, dans un moment de maladresse ultime, ma main rencontra le verre d'un inconnu, renversant ainsi la totalité de son contenu sur ses vêtements. « Oh mon dieu, je suis désolée... Quelle maladroite, j'espère qu'il ne s'agissait que d'eau. » J'essayai en vain d'essuyer sa chemise, quand je m'aperçus de mon comportement compétemment déplacé, constatant une proximité inconvenante. Mais qu'est-ce que je suis en train de faire ?

@Lara Shelby
Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.

RAGOTS : 322
ARRIVE(E) LE : 15/08/2017
POINTS : 320


Ce dont tu rêves.
CONTACTS:
MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Mar 22 Aoû - 13:25

Toujours cette foule qui s’amplifie. Comme une boulimique d'energie corporelle, elle avale ces êtres humains happés par la musique, hypnotisés. Certains s'en réchappent heureusement. J'en vois qui s'échappent blessés mais hilares. Fous d'ivresse. Il y a des choses que je m’efforce de comprendre mais qui resteront un mystère. La cohue grandit, je recule légèrement, je ne veux pas tomber dans le piège. Je sens déjà la magie des basses dans mon corps. elle résonnent dans ma poitrine et m’appellent à me joindre aux sons et à la foule. Mais je lutterai car cette musique n'est pas là mienne. Cet endroit n'est pas le mien. Cette ville entière ne m'appartient pas.

L'espoir qu'offre habituellement la mélodie des sons est réduit à néant. Ces bienfaits n'arrivent pas à entrer en communication avec moi, je lutte parce que j'ai baissé les bras depuis de longues années. Je dois sans doute avoir la moue boudeuse. Ces gens là, qui s'amusent, oui, je les envie. Je jalouse cette euphorie et cette insouciance marquée au fer rouge sur leur visage.

Au loin, un son comme étouffé : "Lara". On m'appelle. J'ai pas envie de me retourner pour voir qui tente de me sortir de la contemplation infâme de cette foule obscène. Je veux encore souffrir sans doute. Souffrir de voir des gens s'épanouir et être libre. Une liberté qui m’effleure le visage, mais qui ne sera jamais mienne.

_________________


DREAMS COME TRUE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Temporary Admin □ Suddenly, staring at nothing, I see it. All is gradual.

RAGOTS : 290
ARRIVE(E) LE : 19/08/2017
POINTS : 244

MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   Jeu 24 Aoû - 14:54

festival

Le bruit, la foule. Percussions et symphonie. Cacophonie. Tu brûles de jalousie pour ces groupes qui déchaînent la foule, qui font vibrer les festivaliers. Ces musiciens assez important pour qu'on leur laisse la scène et les instruments, les enceintes et le pouvoir. Le droit de jouer, de créer leur bulle enrôlant dans leur monde des centaines d'inconnu. T'es venu pour la musique, t'as envie de partir à cause d'elle. Ton rêve avorté a laissé une plaie que l'ambiance du jour triture un peu plus, défaisant les fils mal cousu censé réparé le mal. Bouillonnant d'un orgueil blessé du décide finalement de t'en aller, lançant des coups d'épaules un brin rageur pour fendre la foule et passer entre tout ceux qui boivent, qui rient, qui dansent. Cette vague de bonheur alimente ton malheur, aveuglé par l'envie tu regardes à peine ou tu vas, ton verre à la main. Tu vois pas non plus la rouquine extatique qui balance les bras dans tout les sens jusqu'à cogné le dit verre, l'envoyant directement sur son chemisier blanc. « c'est pas possible. » souffle exaspérée pendant que l'inconnue se démène, tentant vainement d'essuyer les dégâts qu'elle a causé mais ne faisant qu'étaler un peu plus sur ta peau l'humidité imprégnée dans ton chemisier. Tu regardes d'un pas, cognant une ombre dans ton dos sans même prendre la peine de t'excuser. « c'est bon, t'as fais assez de dégât comme ça. » tu secoues la tête d'un air affligé. « tu pouvais pas faire attention ?  » et puisque ce festival te rend mauvaise, c'est cette inconnue qui en subit les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: intrigue de groupe (01.) #festival.   

Revenir en haut Aller en bas
 

intrigue de groupe (01.) #festival.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quatrième groupe - Intrigue #1 Deadeye's Revelry
» Festival Jeux à Court-Saint-Etienne 2010 (Belgique)
» [Multimédia] Nouvelle musique du groupe Cryoshell
» Festival des jeux à Cannes
» [Festival du jeu Toulouse 2010] 23-24-25 avril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 05. world spins madly on. :: Festival Palazza-